Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Faut-il entretenir le manque en amour ?

Je me suis pris par le passé à croire que l’absence était essentielle à l’amour, comme pour venir justifier d’éventuelles retrouvailles ou néanmoins, le sentiment de perdre quelque chose au travers de cette distance qui sépare deux individus momentanément, pour des raisons diverses et transverses comme le travail ou l’ensemble des contingences en mesure de bouleverser les lignes du quotidien idéal dont on rêve tant. J’étais convaincu que l’amour devait être proportionnel à la tristesse provoquée par le manque de l’autre, de sorte que ma logique ne consistait pas à considérer qu’une personne nous manquait parce qu’on l’aimait, mais qu’on l’aimait parce qu’elle nous manquait.   J’ai cru par là même, qu’entretenir intelligemment le manque revenait à entretenir l’amour et que s’absenter était la clé. Et c’est encore la logique de bien des personnes que de ne pas se donner à cent pour cent dans une relation amoureuse, de ne pas trop se dévoiler, de ne pas exposer ses faiblesses, de ne p

Derniers articles

Faut-il craindre que les machines travaillent pour nous ?